Chalets de Sales et Dérochoir

  • Département : Haute Savoie
  • Secteur : secteur du Mont-Blanc
  • Massif : secteur du Mont-Blanc
  • Saison : Ete

· Niveau : Facile · Durée : environ 2 heures pour les Chalets, 1 heure de plus pour le Dérochoir · Dénivelé total : 700 m · Altitude de départ : 1180 m · Altitude maxi : 1886 m pour les chalets · Comment y arriver ? Direction Samoens, puis Sixt et suivre "Cascade du Rouget" Passer devant cette gigantesque cascade d'eau, et continuer la petite route jusqu'au parking du Lignon. Carte : TOP 25 SAMOENS 3530 est 1. Prendre un chemin forestier à droite du parking, qui s'élève dans les bois. 2. En une demi-heure on atteint les cascades "La Pleureuse et la Sauffaz". Là, on s'arrête pour admirer!! 3. Le chemin passe ensuite au-dessus de ces deux chutes d'eau. Un peu plus haut, on laissera à gauche le chemin du Col d'Anterne, qu'on verra plus tard. 4. On longe ensuite le torrent de Sales. Pour le traverser, ne pas emprunter le premier pont (un tronc d'arbre en travers du torrent) mais continuer encore quelques mètres jusqu'à un pont plus important, fait vraisemblablement de rails et de planches. 5. On commence à apercevoir le chemin qui s'élève le long de la falaise. Ce sera la dernière grimpette. 6. Après avoir encore admiré deux autres cascades qui se font suite, l'une au-dessus de l'autre, on est soudain impressionné par le silence. C'est qu'on est presque arrivé. 7. On passe près d'une croix en bois, puis une toute petite chapelle d'alpage, bien entretenue, et on débouche sur le plateau de Sales, avec son refuge et ses chalets. 8. On peut arrêter la promenade ici, ou continuer sur le Dérochoir. 9. Tourner le dos au refuge et regardez LEGEREMENT sur votre gauche, le Dérochoir se trouve derrière la falaise. 10. Le chemin s'élève doucement dans l'alpage, passe au milieu des chalets. Après un passage dans la pelouse, une montée un peu plus raide nous emmène jusqu'au Dérochoir, d'où la vue est superbe sur les aiguilles de Chamonix que l'on croit pouvoir toucher, et Passy, Servoz, Chedde à nos pieds.