Fruits et légumes de la région Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes dispose à portée de main d’une diversité et d’une grande richesse en matière de production fruitières et maraîchères.

Les fruits et légumes correspondent en région Rhône-Alpes à un secteur important de l’économie agricole régionale. Le verger rhônalpin représente plus de 20 % du verger national, composé de 6 espèces : abricot, cerise, pêche, prune, poire, pomme. Il se différencie par une forte proportion de noyers et d’abricotiers. La filière maraîchage rhônalpine offre de son côté une production diversifiée permettant de proposer une gamme la plus large possible en toutes saisons. Quatre espèces arrivent en tête de la production légumière en région Rhône-Alpes : tomate, salade, poireau et oignon.

 

Noix de Grenoble AOC

La culture du noyer existe en Isère depuis le XIe siècle. Elle s’est développée en Isère, dans la Drôme et en Savoie, de chaque côté de la rivière Isère entre Montmélian et Romans, plus particulièrement sur le Pays de Vinay et la région Sud-Grésivaudan. Seules trois variétés d’arbres sont autorisées pour pouvoir bénéficier de l’AOC Noix de Grenoble.

La Noix de Grenoble AOC possède des propriétés exceptionnelles pour la santé. Elle contient beaucoup d'acides gras insaturés essentiels, qui préviennent des maladies cardiovasculaires. Les nutritionnistes recommandent d’en consommer 3 par jour, 5 jours par semaine pour réduire son taux de cholestérol. Elle a par ailleurs une plus faible teneur en graisse que les noix d’importation. Sa saveur subtile en fait un allié de choix pour  accompagner de nombreux mets, comme le fromage, le miel ou encore le chocolat.

De nombreux produits dérivés existent, tels que l'huile, la liqueur, la confiture, les condiments, les crèmes aromatiques, le nougat, les confiseries.



Voir la fiche produit

Truffe dans l’Ain

Il y a plus d’un siècle, il existait dans l’Ain une véritable tradition de la trufficulture. En 1868, il se récoltait plus de 7 tonnes de truffes en milieu naturel. A l’époque, des marchés aux truffes se tenaient à Bellegarde, à Belley, Nantua et Bourg-en-Bresse.

La truffe est un champignon souterrain qui a besoin pour se développer de saisons marquées et d’un sol calcaire et drainant. Quatre espèces sont naturellement implantées dans le bas Bugey, dans le Pays de Gex et le Revermont. Certains spécialistes la récoltent encore d’octobre à mars, avec l’aide d’un chien. Depuis 2010, le syndicat des trufficulteurs du Bugey relance cette tradition en organisant, pour les particuliers, un marché de truffes fraîches issues de jeunes plantations.



Voir la fiche produit

TABOULE
Nos Recettes

TABOULE
Facile / 6 personnes

voir toutes les recettes